16 décembre 2008

Match 7: Battus par Ramonville à la maison

                                                 Plus de 3ans d'invisibilité à domicile effacés dimanche.

BACV_Ramonville_10_20_103

Il n’y a pas mort d’homme, Ramonville a bien joué et a gagné. Brignemont a présenté des lacunes et a perdu, normal.

Ce match, le staff avait hésité à le faire jouer, compte tenu des blessés, le terrain gras était limite, on pouvait renvoyer, personne ne l’a voulu.

On est tombé certainement sur la ou l'une des meilleures équipes de la poule. Cette équipe joue correctement et l'a fait du début à la fin, et Brignemont qui a gagné tous ses matches en ce début de saison avec un pack déstabilisé à cause des départs d'abord, puis du cumul des blessés, présentait enfin dimanche un pack type solide et sans faille et il l'a prouvé.

Moi je suis l'arbitre Chinonis de Valence d'Agen.

Manque de pot, dimanche, ce sont les trois quarts qui avaient jusque là permis à l'équipe de cacher ses lacunes qui ont failli. Cà n'arrive pas qu'aux autres et juste un jour où il y a du jeu que du jeu.

La preuve par 9, pour les équipes qui bastonnent, pendant la baston, il n’y a pas de jeu, : Ramonville est l’équipe la plus correcte que le Bac ait rencontré depuis longtemps et ils ont gagné.

D’entrée, ils ont passé une puis 2 pénalités, 0-6. Silfrid en rate 2 de loin, Paul en passe une à la demi-heure, 3-6 et sur un hold up de Silfrid, course  de 70 m, essai. Le BAC revient à 10-6. Confiance à "équipe on tient le coup. Sur  pénétrante du pack, refus  d’un essai d’Arnaud Marty survolté, l’arbitre n’a pas la vidéo. On continue mais le BAC prend un essai face aux poteaux sur une erreur de défense, mi-temps à 13-10.

Déjà un peu la preuve du désordre dans la maison.

BACV_Ramonville_10_20_111

A la reprise, le pack joue solide et soudé, rien à lui reprocher, mais  la connexion avec les lignes arrière se fait mal, Silfried, Pierre, la fusée basque Iturzaeta, l’homme à l’oreille cousue ont tenté de beaux coups mais s’enferrent toujours dans la défense jusqu’à encaisser un autre essai.

Des flasshes personnels mais pas de cohésion et face àcette équipe çà ce pardonne pas.

Il est pas propre Daniel !

A 20-10 les carottes ne sont pas forcément cuites cuites. En 10 mn le BAC solidaire échoue sur la ligne à 4 reprises. .

L'habituelle hargne collective est venue trop tard, le mal était fait et ilfaudra boire la coupe jusqu'à la lie.

BACV_Ramonville_10_20_091

Christophe Choine y laisse une épaule  Et dernière pénalité 23-10. Dur mais logique.

Pour l'essai c'est de l'autre coté de la ligne, juste un coup franc à mon pied, tu vois mon doigt ?

                      On essai de le marquer cet essai ?

BACV_Ramonville_10_20_092 

BACV_Ramonville_10_20_115

L’arbitre Chinonis, un ancien talon de Valence d’Agen a loué la correction des  2 équipes, il a longtemps cru que les rouge et noir allaient revenir.  Pas aujourd’hui.

Dimanche prochain, déplacement à Launaguet, dernier de llala                                                                       la   poule il va fallloir  dégripper le maillon faible.

J'ai comme un truc à l'épaule

BACV_Ramonville_10_20_109 Arnaud : Cà va, le photographe, on le connaît le score !

Posté par Joseph Dotto à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Match 7: Battus par Ramonville à la maison

Nouveau commentaire