22 novembre 2008

5ème journée BAC - La Barguilhère 12-3

BAC_LA_BARGUILHERE_12_3_001Public gâté, dimanche : beau match et excellent arbitrage d’un ancien 3 ème ligne de Montauban qui a mené son monde de main de maître Mais un score qui ne reflète pas la réalité.

C'EST MONSIEUR L'ARBITRE,

Il y la ongtemps que je n’avais pas vu un arbitre rentrer dans uen échauffourée et faire reculer physiquement les agrssifs d’un pack. Il y a perdu son sifflet mais çà l’a fait rire. Dommage qu’il n’est pas vu en fin de match le coup de savate qui arraché l’oreille d’Itur, à la limte de la touche, il était de l’autre coté.

Pendant 20 mn, les rouge et noir du BAC ont montré une maestria impressionnante :

-Par le pack qui fait reculer sans flemme son vis-à-vis de plusieurs mètres ,

-Et une flambée d’attaques qui ont semé le désarroi chez les visiteurs.

.BAC_LA_BARGUILHERE_12_3_023 Et contre le jeu, les visiteurs ouvre le score pas une pénalité à 10 mn, vite punis par un essai éclair de Pierre Sartre . L’an dernier on a pris un essai comme çà et le coach a fait la leçon : sur une pénalité on reste vigilant au cas où .

Là, la balle sur pénalité rebondit sur la barre, elle est judicieusement récupérée par un local, t passe à Pierre et tilt, lancé il va à dame.Pas de tranformation 5-3.

QUAND DAVID AVANCE, CA DEMENAGE.

Le jeu du BAC la rapidité et le nombre d’attaques tous azimuth qui fusent laissent croire que le BAC va scorer lourd, eh bè non, il manque toujours quelque chose au finish, un avant sur placage ou le dernier  porteur de balle trop isolé qui se fait prendre.

La fatigue aidant,  les bavardages et les gestes limites commencent à chauffer l’arbitre et la première sanctions, un jaune pour  Arnaud Marty  5 mn avant la mi-temps pour une mêlée relevée,qui en avbait un peu marre de se faire chauffer. Et à la reprise le 9 visiteur qui  eBAC_LA_BARGUILHERE_12_3_025mbrouille trop et semait un peu la m en prend un lui aussi.

FLORENT SANCHEZ, CETTE BALLE, ELLE EST POUR MOI.

Laurent Simion a fait une rentrée remarquée en 6, ajoutée à son habituelle domination en touche, avec Arnaud Marty, Christophe Mellac et les autres, les visiteurs ne l’ont pas eu facile.

L’ailier Guillaume Iturzaeta a déboulé sur 30 ou 50 m plusieurs fois, dommage qu’il lui manque à 3 m de la ligne le crochet qu’il a au départ , mais çà va venir, un petit règlage à faire., à, sa décharge la défense adverse revenait vite sur lui.

tous les ¾ , Florent Sanchez, Papy,Olive, Wilfried et le Blanco blond du BAC avec ses relances  et ses appuis ont semé la trouille chez les verts 

La charnière avec Obierty, la troisième ligne et  l’ouvreur Paul Séguéla ont constamment varié le jeu et fait courir l’adversaire, mais tout çà pour pas cher.

                                                                                 

ARNAUD MARTY A LA CORNE BAC_LA_BARGUILHERE_12_3_021 Les avants ont toujours avancé suivant à la lettre les consignes du cBAC_LA_BARGUILHERE_12_3_046oach Pierre Sanchez mais il y encore à faire. pour tout le monde d’ailleurs. Un petit chouya de plus et le BAC va démontrer qu’il est bien à sa place en 2 ème série, on l’avait déjà vu à Puylaurens. Cette deuxième place, il veut la garder et mieux si possible.

DANS LE VENT, LE VERT QU'IL A DIT PIERRE.

Il faudra attendre la fin du match pour enfin voir se concrétiser la supériorité évidente de Brignemont par un essai bien emmené et pointé par Wilfried Andlauer. Transformation de Benoît Aubrespin. 12-3. Score final. Mais j

Dépêche BAC La Barguil

Public gâté, dimanche : beau match et excellent arbitrage d’un ancien 3 ème ligne de Montauban qui a mené son monde de main de maître Mais un score qui ne reflète pas la réalité.

Il y longtemps que je n’avais pas vu un arbitre rentrer dans uen échauffourée et faire reculer physiquement les agrssifs d’un pack. Il y a perdu son sifflet mais çà l’a fait rire. Dommage BAC_LA_BARGUILHERE_12_3_047qu’il n’est pas vu en fin de match le coup de savate qui arraché l’oreille d’Itur, à la limite de la touche, il était de l’autre coté.

ITUR LES A CHAUFFE LONGTEMPS, ILS L'AVAIENT A L'OEIL, ILS ONT EU SON OREILLE.

Pendant 20 mn, les rouge et noir du BAC ont montré une maestria impressionnante :

-Par le pack qui fait reculer sans flemme son vis-à-vis de plusieurs mètres ,

-Et une flambée d’attaques qui ont semé le désarroi chez les visiteurs.

. Et contre le jeu, les visiteurs ouvre le score pas une pénalité à 10 mn, vite punis par un essai éclair de Pierre Sartre . L’an dernier on a pris un essai comme çà et le coach a fait la leçon : sur une pénalité on reste vigilant au cas où .

Là, la balle sur pénalité rebondit sur la barre, elle est judicieusement récupérée par un local, t passe à Pierre et tilt, BAC_LA_BARGUILHERE_12_3_043lancé il va à dame.Pas de tranformation 5-3.

La débauche de jeu du BAC la rapidité et le nombre d’attaques tous azimuth qui fusent qui laisse croire que le BAC va scorer lourd, eh bè non, il manque toujours quelque chose au finish, un avant sur placage ou le dernier  porteur de balle trop isolé qui se fait prendre.

PIERRE ET WILFRIED A LA CROISEE ... DES PASSES.

La fatigue aidant,  les bavardages et les gestes limites commencent à chauffer l’arbitre et la première sanctions, un jaune pour  Arnaud Marty  5 mn avant la mi-temps pour une mêlée relevée,qui en avbait un peu marre de se faire chauffer. Et à la reprise le 9 visiteur qui embrouille trop et semait un peu la m en prend un lui aussi.

Laurent Simion a fait une rentrée remarquée en 6, ajoutée à son habituelle domination en touche, avec Arnaud Marty, Christophe Mellac et les autres, les visiteurs ne l’ont pas eu BAC_LA_BARGUILHERE_12_3_056facile.

L’ailier Guillaume Iturzaeta a déboulé sur 30 ou 50 m plusieurs fois, dommage qu’il lui manque à 3 m de la ligne le crochet qu’il a au départ , mais çà va venir, un petit règlage à faire., à, sa décharge la défense adverse revenait vite sur lui.

tous les ¾ , Florent Sanchez, Papy,Olive, Wilfried et le Blanco blond du BAC avec ses relances  et ses appuis ont semé la trouille chez les verts 

ALLEZ CHRISTOPHE, C'EST WILFRIED (21) QUI MARQUERA.

La charnière avec Obierty, la troisième ligne et  l’ouvreur Paul Séguéla ont constamment varié le jeu et fait courir l’adversaire, mais tout çà pour pas cher.

Les avants ont toujours avancé suivant à la lettre les consignes du coach Pierre Sanchez mais il y encore à faire. pour tout le monde d’ailleurs. Un petit chouya de plus et le BAC va démontrer qu’il est bien à sa place en 2 ème série, on l’avait BAC_LA_BARGUILHERE_12_3_057déjà vu à Puylaurens. Cette deuxième place, il veut la garder et mieux si possible.

Il faudra attendre la fin du match pour enfin voir se concrétiser la supériorité évidente de Brignemont par un essai bien emmené et pointé par Wilfried Andlauer. Transformation de Benoît Aubrespin. 12-3. Score final. Mais jusque là avec 5-3 tout pouvait arriver.

IL LE MET L'ESSAI, WILFRIEDPOUR CINQ POINTS, LE VERTS DE DROITE VOULAIT LUI EN METTRE UN AUTRE.

Les 10 dernières mn chaudes les visiteurs de La Barguilhère jouant leur va-tout en vain mais en avec de nouvelles armes et dans ce match jusque là viril mais correct, Guillaume Iturzaeta reçoit au sol un coup de pied à la tête qui lui décolle le pavillon de l’oreille droite. Examiné par le Docteur Perrault qui par sagesse l’a envoyé aux Cèdres au cas où il y aurait , vu la profondeur des morceaux d’os. Après examen il a été recousu (11 points , un détail).

BAC_LA_BARGUILHERE_12_3_065OH LES COPAINS UNE OREILLE VENTILEE, CA FAIT MAL

Jusqu'à 5-3 tout pouvait arriver.

Les 10 dernières mn chaudes les visiteurs de La Barguilhère jouant leur va-tout en vain mais en avec de nouvelles armes et dans ce match jusque là viril mais correct, Guillaume Iturzaeta reçoit au sol un coup de pied à la tête qui lui décolle le pavillon de l’oreille droite. Examiné par le Docteur Perrault qui par sagesse l’a envoyé aux Cèdres au cas où il y aurait , vu la profondeur des morceaux d’os. Après examen il a été recousu (11 points , un détail).

La meilleure, comme il n’éavait pas sa carte vitale sur lui, il a failli ne pas être soigné, c’est la France d’aujourd’hui ! Alors un conseil les gars mettez votre carte vitale dans vos chaussettes avant d’entrer sur le  terrain, on ne sait jamais.

Second de la poule, avec d’autres, le BAC se déplace dimanche à Quint Fonsegrives.

Posté par Joseph Dotto à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 5ème journée BAC - La Barguilhère 12-3

Nouveau commentaire