29 octobre 2008

4 ème match : Perdu la tête haute à Puylaurens

                                                           BAC à  PUYLAURENS 17-20

Dans la Dépêche de Puylaurens du dimanche matin : "Brignemont on connaît pour l'avoir rencontré deux fois l'an dernier, un adeversaire rude, sans point faible avec quelques nouveautés..."

BAC___Puylaurens_17___20_005

BAC___Puylaurens_17___20_084  Malgré sept absents ou blessés, le BAC  aligne 20 joueurs dimanche à Puylaurens, et nourrit à priori peu d’espoirs deBAC___Puylaurens_17___20_018 victoire. Erreur, dans ce groupe, il n’y a pas de seconds couteaux et le coach Pierre Sanchez les a préparé dans cet esprit. Quant à Puylaurens, la Dépêche du Midi locale a annoncé le matin : « Premier choc de la saison » donc prudence.

Ces deux équipes se connaissent et se respectent.

A 10mn ,Puylaurens marque un bel essai transformé, Paul Séguela n’a pas bu la potion du buteur le matin et rate 3 pénalités. Comme     BAC___Puylaurens_17___20_015dimanche dernier , la vie était belle. Le BAC  résiste à cette belle équipe : Laurent non Eric BAC___Puylaurens_17___20_017Pardo dit Papy, BAC___Puylaurens_17___20_0692ème centre marque son essai sauvant l’honneur .Le BAC  encaisse un second essai et rend la politesse  par Guillaume Iturzaeta. Mi-temps à 14-14  rien n’est fait, puis enfin une pénalité de Paul, 17-14. Là les locaux commencent à douter n’arrivant pas à tourner cette équipe de Brignemont, malgré un  pack  plus lourd et une domination en touches.

BAC___Puylaurens_17___20_025 Jeu intense mais correct, et dans la demi-heure qui reste chacun joue son va-tout, l’arbitre  maîtrise mal, à sa décharBAC___Puylaurens_17___20_080ge

BAC___Puylaurens_17___20_041 ils jouent tous en rouge et noir malgré quelques nuances et  distribue des cartonsBAC___Puylaurens_17___20_076  blancs ou jaunes de par et d’autres et crispe les joueurs qui s’énervent aussi. Le public local gronde. Les cartons malgré l’appel du banc restent 12 à 13 m dehors. Surprenant l’arbitre que l’on connaît et qui a toujours été bon. Malaise. Les locaux ne peuvent percer le rideau défensif et  grâce à un drop des 30 mètres reviennent à 17-17. Match  nul équitableBAC___Puylaurens_17___20_058 qui soulage tout le monde. BAC___Puylaurens_17___20_025BAC___Puylaurens_17___20_036Chacun attend le coup de sifflet final mais l’arbitre va puiser 7 mn d’arrêts de jeu dans son chrono, crainte desBAC___Puylaurens_17___20_059 deux bords, tout peu basculer. Le rebond du match profite aux locaux qui par un nouveau drop des 40 m prennent la victoire aux locaux par. 20-17. Soulagement pour les locaux reviennent de loin. Fin du match mais quel beau match !

Sortis sur blessures Dubac, le pilier (hématome à l’épaule) et le capitaine Laurent Ousteau Christophe (coup de bille dans les cotes flottantes). Choine révèle ses qualités de guerrier chaque dimanche,il a tenu toute la partie en pilier gauche et n’a pas donné sa part aux chiens. Dubac de même. . Bon retour de Yannick Grasset après blessure, en 3ème ligne il a couper et découper l’adversaire et surtout les gros . Florent Aubrespin joueur polyvalent a tenu la différence en 2ème ligne avec Christophe Mellac et Daniel Cayrol. Eric Obierti en 9 a démontré une excellent vista en adaptant le jeu à la main ou au pied, Paul Séguéla en 10 a fait profiter l’équipe de toute son expérience et de sa puissance. Derrière les gazelles avaient mangé du lion et avec leur relances incessantes même de leur en but avec Pierre Sartre ont pointé 2 essais.BAC___Puylaurens_17___20_063

Après ce match, cette équipe sera certainement transfigurée et sans remporté le match a pris une belle victoire sur elle-même et construit un esprit prometteur. BAC___Puylaurens_17___20_123.

Posté par Joseph Dotto à 09:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur 4 ème match : Perdu la tête haute à Puylaurens

    faut toujours y croire

    Dimanche à Puylaurens, ils ont tous été bons, sauf l'arbitre, encore une fois. Dommage, Brignemont n'avait rien à perdre et a failli gagner.
    Et Puylaurens ? Ils étaient bien contents du résultat, après une demi heure de jeu, à 14-14 puis à 17-14, ils commençaient à serrer les fesses. Bravo les mecs, on se sera peut être pas premiers cette année, mais certainement pas dernier.
    Si on joue comme dimanche jusqu'à la fin de la saison, pour moi tout est possible.

    Posté par Fab, 02 novembre 2008 à 09:01 | | Répondre
Nouveau commentaire